Enfant CC : Quel impact sur le couple?

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #4806 par lauremenard
Bonjour à tous,
Je suis maman d'une petite Tessa qui a 4 mois et demi. A la naissance le pédiatre lui a découvert un souffle au coeur assez important, verdict : bicuspidie valvulaire aortique (avec valve trop épaisse et présence de nodules). Ma fille a donc subit une opération à coeur ouvert à l'âge de 5 semaines, tout s'est très bien passé.
Mon conjoint et moi avons très bien géré cette épreuve, avec beaucoup de soutien l'un envers l'autre, et beaucoup de soutien de notre entourage. J'ai quand même eu un contre-coup le mois suivant, difficile quand même de digérer tout ça et d'accepter ce qui arrive à notre fille et tout ce que cela engendre. Mais mon conjoint m'a beaucoup soutenu et mon caractère m'a permis d'avancer.
Je me demandais si ce genre d'épreuve peut affecter le couple, à plus long terme, si au bout d'un moment on pouvait avoir un contre-coup ? Doit-on en parler à un professionnel pour anticiper cela ? ou doit-on continuer d'avancer comme ça?
Je cherche des avis, des témoignages...
Merci beaucoup

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois - il y a 6 ans 7 mois #4809 par sebiseb
Bonjour @lauremenard, et Bienvenue sur le forum de l'association.
Il est bien difficile de répondre à ta question, tant la réponse relève de la vie intime de chacun, de son histoire, de celle du parcours de soins de l'enfant, ... Ceci étant dit, le sujet que tu soulèves est je pense des plus pertinents, et il est certain que la maladie grave d'un enfant entraîne indubitablement une transformation positive/négative de la vie de famille.
Il y a ce film "La Guerre est Déclarée" qui traite du sujet, et même si le couple n'y a pas survécu ce n'est qu'une histoire (certes vraie) parmi d'autres où les couples se sont renforcés (il y a sur ce forum et dans l'association des témoignages de parents qui ont perdu leur enfant et qui ont face à cela renforcé leur couple !
- sur Wikipédia : fr.wikipedia.org/wiki/La_guerre_est_d%C3%A9clar%C3%A9e
- Bande annonce :

Sébastien
webmaster du site
Dernière édition: il y a 6 ans 7 mois par sebiseb.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lauremenard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #4811 par hervélise
Bonsoir Lauremenard
Je suis maman d'une petite Chloé de 3 ans atteinte d'une atrésie pulmonaire à septum ouvert. Je me permets d'apporter mon témoignage de maman et de femme à votre question.
Quand nous avons appris la malformation de Chloé et jusqu'à sa 2ème opération, mon mari et moi étions très soudés, on affrontait tout ensemble. Puis il y a eu effectivement le contre coup de la 2ème opération 2 mois plus tard mais ça n'a rien changé entre nous. Nous étions toujours soudés. puis il y a eu une 3ème intervention, un peu en urgence, et nous avons là encore tout affronté ensemble.
Depuis décembre nous sommes dans l'incertitude d'une 4eme opération pour Chloé, tôt ou tard il faudra qu'elle y passe. J'ai très mal pris cette nouvelle et j'ai tendance à me renfermer et celà a créé un peu de distance...Mais on s'en est rendu compte et on a discuté, de mes angoisses, de ma tristesse, que je me sentais seule et incomprise, que j'avais l'impression qu'il ne s'inquiétait pas parce qu'il disait que Chloé allait bien et qu'on avait le temps et que ça allait bien se passer etc. Il s'est alors mis à pleurer parce qu'il est hyper inquiet aussi mais qu'il ne voulait pas le montrer parce qu'il croyait qu'il fallait être fort pour moi et pour Chloé. Mais moi je me suis sentie moins seule et même si je n'aime pas le voir pleurer ça m'a fait du bien de savoir qu'il ne s'en foutait pas.
Actuellement on a des périodes où on est tous les 2 sur les nerfs au fur et à mesure que le rdv approche mais on se connait et quand l'autre est agressif plutôt que se vexer ( ou après s'être vexé), on en discute. Alors par périodes on s'éloigne un peu, parce que j'ai envie d'être seule et que tout m'énerve ( je traverse une dépression ) mais il ne me laisse jamais tomber et quand lui ne va pas bien je suis là aussi.
On alterne des périodes où on s'éloigne un peu et où on se rapproche, on est plus forts à 2! Je pense que le dialogue est hyper important. Et la base du couple bien sûr: l'amour ;)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lauremenard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #4812 par sebiseb
Merci pour votre témoignage très touchant @hervélise ! La description personnelle, voir intime de votre propre situation je pense sera précieuse pour beaucoup de couples qui traversent votre situation.

Je remarque surtout le fait que vous évoquiez la perception personnelle (chacun différemment dans le couple), et le besoin de vous retrouvez parfois vous même et d'autres fois de vous souder avec votre conjoint(e). Sans faire de grandes théories psychologiques, je pense que face à ce genre de situation, dans une famille, ces deux instants sont nécessaires pour que chacun puisse la traverser.

Sébastien
webmaster du site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #4818 par lauremenard
Merci beaucoup pour vos réponses.
Et merci hervélise pour ton témoignage, par ailleurs je vous envoie beaucoup d'ondes positives pour votre petite Chloé.
Comme vous, nous parlons beaucoup avec mon conjoint, et forcément à 2 c'est plus facile...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #4856 par lola
Réponse de lola sur le sujet Enfant CC : Quel impact sur le couple?
bonjour lauramenard et bienvenue sur ce forum
comme le dis si justement sebiseb cela relève de l'intimité et c'est chacun qui peut voir ce qui lui convient le mieux, mais rencontrer un professionnel peut s'avérer utile parfois et dans votre cas tout a l'air d'avoir été résolu sans conséquence sur votre couple mais cela mérite le questionnement tout de même ?? et je pense que cela peut être intéressant d'anticiper avec un professionnel de santé juste une consultation pour faire le point mais c'est difficile de répondre à la question ? je ne pense que vous soyez en péril au vue de vos propos, arrivez vous à communiquer facilement avec votre époux et votre entourage ? moi mes parents cela les a soudés et pourtant ils ont eu 2 filles cc et une qui est décédée à l'âge de 12 ans mais ils auraient passé par le feu pour sauver leurs filles dans les années 1950 ils ont failli quitté la france pour le canada où ils opéraient plus facilement à l'époque. voici mon vécu après chacun a son histoire. bon courage et n'hésitez pas à revenir sur ce forum si vous en éprouvez le besoin !! bonne fin de week end et un gros bisou à TESSA, joli prénom...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lauremenard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: sebiseblola
Temps de génération de la page : 0.163 secondes
Propulsé par Kunena