De l'importance de l'Art pour les cardiaques congénitaux

Un enfant a besoin de s'épanouir, de s'exprimer, de se défouler. Pour un enfant cardiaque aussi, les journées d'école sont longues, et rester concentré est difficile. Lui aussi a besoin d'oublier en sortant, pendant un petit moment, le rythme scolaire et les soucis quotidiens. Mais il ne va pas pouvoir faire disparaître toute la tension accumulée au cours de la journée en faisant trois fois le tour de la maison en courant, en sautant comme un cabri de partout. Au bout de quelques jours, comme tout le monde, il va avoir besoin de se changer les idées, d'exprimer ce qu'il a au fond de lui, ses tracas quotidiens mais aussi ceux que lui réserve sa maladie.

C'est là que l'on découvre l'importance de l'Art dans la vie des cardiaques congénitaux. Il y a ceux qui trouvent l'apaisement dans la musique. D'autres dans la peinture, la couture, la broderie, le bricolage, la mosaïque, l'écriture...Il y a tellement de formes d'Art.

Si on prend l'exemple de la musique, commencée dans l'enfance, l'adolescence ou l'âge adulte, elle apporte une grande satisfaction à celle ou à celui qui la pratique. On peut évoluer à son rythme, choisir son instrument en fonction de ses possibilités physiques et prendre un véritable plaisir à jouer. Cela permet d'exprimer ce qu'il y a de plus profond en nous et donne un sentiment de plénitude que nous avions du mal à trouver auparavant. Là, il n'y a plus ceux qui sont valides et ceux qui sont handicapés. il y a un vrai partage quand on joue ensemble, les barrières tombent et on a l'opportunité de se découvrir autrement. Il en est de même pour la peinture que l'on peut commencer à apprendre dans des ateliers et qui donnent lieu à des expositions. On peut chosir l'Art que l'on veut, l'essentiel étant d'y prendre plaisir . Alors , on découvre que le regard de l'autre se fait moins pesant.

Quelle satisfaction pour celles qui brodent, de montrer leurs ouvrages terminés à celles et ceux qui les entourent, de les offrir et de faire plaisir, de partager avec d'autres passionnées leurs petits trucs.

Que d'objets façonnés avec amour régalent nos yeux et décorent nos appartements et nos maisons.

Que de photos magnifiques, de textes et de poèmes sont là pour nous montrer tout ce talent qui sommeillait.

Oui, vraiment l'Art est un des éléments qui permet au cardiaque congénital de se sentir mieux, d'exprimer ses sentiments et de montrer sa valeur, une valeur qu'il a parfois lui même du mal à reconnaître en lui. C 'est une moment d'échange avec les autres. Un moment où les différences s'effacent.

On ne dira jamais assez combien l'Art a sa place dans le développement de l'enfant cardiaque mais aussi dans la vie de l'adolescent et de l'adulte.

Il est temps de montrer nos talents, ne croyez vous pas ?

{mos_sb_discuss:2}